Effort physique intense et coronavirus



Que l’on soit sportifs amateurs ou professionnels, dépasser 80 % de sa capacité maximale peut comporter des risques.


Des scientifiques du CHU de Liège mettent en garde : le sport pratiqué à haute intensité peut faire courir des risques cardiaques à un sportif qui serait touché par le covid-19. Il faut doubler de vigilance, puisque, pour rappel, personne ne sait s’il n’est pas un malade asymptomatique…


Le professeur Kaux, chargé de cours et chef de service de Médecine Physique, Réadaptation et Traumatologie du Sport du CHU de Liège, affirme :

« Un sportif qui serait porteur sain ou en période d’incubation peut être en danger s’il pratique son sport à une intensité supérieure à 80 % de ses moyens. Il faut être très attentif, d’autant qu’on ne sait pas tout sur ce virus. On pensait les jeunes relativement à l’abri, puis on a vu ces derniers jours une jeune de 16 ans décéder en France. Il s’agit d’un risque théorique, mais basé sur des constats : j’ai vu certains marqueurs cardiaques de patients atteints du covid-19 hospitalisés au CHU être plus de 1 000 fois supérieurs à la moyenne. Jusqu’à 10 000 fois, même. »


On ne cesse de le rappeler, mais prenez soin de vous et des autres en restant à la maison.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout